Les programmes européens de mobilité

L'Ecole participe au programme européen de mobilité ERASMUS+ pour la période 2014-2020.

L'Ecole des Mines d'Alès a obtenu la Charte ERASMUS+ dans la version étendue (études et stages) et pour la durée maximale  (période 2014-2020).
 
Dans le cadre du volet d'études, l'Ecole a signé des accords bilatéraux avec une cinquantaine d'universités européennes, en Belgique, Allemagne, Royaume-uni, République d'Irlande, Norvège, Suède, Portugal, Espagne, Italie, Grèce, République Tchèque, Roumanie, Bulgarie, ...
Ces accords ouvrent des possibilités d'échanges -dans les deux sens- avec l'ensemble de ces établissements. Tout échange effectué dans ce cadre confère aux étudiants le statut d'étudiant ERASMUS (et, en général, ouvre une aide financière européenne à la mobilité).
 
Dans le cadre du volet stages, l'Ecole des Mines d'Alès obtient des bourses permettant de financer des stages effectués en entreprise dans un pays de l'Union Européenne.

Dans le cadre du programme ERASMUS, l'Ecole a, de plus, signé des accords inter-institutionnels pour permettre la mobilité d'enseignants avec nos partenaires.

 

 

CHARTE ERASMUS 2014/2021

DECLARATION EN MATIERE DE STRATEGIE ERASMUS (EPS)
 
  • Stratégie synthétique de notre établissement
Actions spécifiques afin de promouvoir les actions Erasmus, la Charte Universitaire Erasmus et la Déclaration en matière de statégie Erasmus (EPS)
 
L’Ecole des Mines d’Alès ambitionne de devenir un acteur mondial et place l’international au cœur de sa stratégie. Elle favorise et développe la mobilité entrante et sortante des étudiants ainsi que la mobilité des personnels qui a été placée au centre des réflexions du plan stratégique. L’accent a été mis sur les accords de double diplômes et l’Ecole propose 20 parcours bi-diplômant à ses étudiants.  Ils sont soutenus par différents programmes : Université Franco-Allemande, OMJ, BRAFITEC, …

Pour développer sa stratégie internationale, l’Ecole s’appuie sur 80 partenaires à travers le monde appartenant à 3 réseaux. Un réseau propre qu’elle a développé de longue date et  dans lequel, les partenariats ERASMUS jouent un rôle important avec plus de 40 accords bilatéraux existant.

 L’Ecole est membre du PRES de la région Languedoc Roussillon et collabore avec les autres écoles d’ingénieurs. Le Brésil est une cible prioritaire de ces actions et l’Ecole pilote pour le compte des écoles régionales un programme BRAFITEC. Enfin l’Institut Mines Télécom auquel elle appartient constitue le  3ème réseau de coopération internationale. Au travers de ce réseau, l’Ecole effectue des recrutements d’étudiants internationaux via des concours délocalisés. Les pays cibles retenus sont le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine, auxquels s’est ajouté le Vietnam. L’Ecole est le porteur pour le compte de l’Institut d’un certain nombre d’accords de coopération et de parcours bi-diplômant parmi lesquels on peut retenir la Russie (Université Bauman) ou la Chine (Nanjing University of Science and Technology). L’Ecole pilote au Vietnam une filière francophone bi-diplômante dans le domaine des matériaux avancés.

Pour choisir ses partenaires, l’Ecole effectue une analyse approfondie de leur rang, de leurs thématiques et la compatibilité avec les siennes, la possibilité de liens avec le milieu économique et la capacité à élaborer des projets de coopération internationaux. Dans le cadre du plan stratégique de nouveaux pays et zones géographiques cibles vont être définis. Dans ces nouvelles zones, des coopérations seront établies pour effectuer des recrutements d’étudiants mais également développer des actions dans le domaine de la recherche, de l’innovation, du développement économique, de l’entrepreneuriat. L’Ecole pour favoriser les mobilités entrantes et sortantes a semestrialisé ses programmes et adopté l’ECTS. L’obtention d’un niveau minimum en anglais est obligatoire pour l’attribution du diplôme et une mobilité internationale de 3 mois minimum en continu a été instaurée. La moitié des étudiants effectuent leur mobilité dans une université partenaire, favorisant ainsi les échanges dans le domaine de la transmission des savoirs et des compétences ; la moitié effectue leur mobilité lors d’un stage industriel favorisant ainsi l’immersion dans le monde du travail et les entreprises internationales. Des procédures de sélection (niveaux académique et linguistique, projet pédagogique et motivation) et des critères d’attribution des aides financières (ERASMUS, Région, Ecole…) ont été mis en place et portés à la connaissance des étudiants.

Au cours de leur formation, les étudiants de l’Ecole sont en contact avec des étudiants internationaux présents en mobilité d’échange ou en cursus diplômant. Ils côtoient également des professeurs invités présents dans les laboratoires de recherche de l’Ecole qui leur donnent des cours ou des conférences. Ceci représente 174 internationaux de 40 nationalités. Tout ceci concourt à immerger nos étudiants dans un contexte international dès leur formation. C’est le gage de leur employabilité future dans un marché du travail globalisé, mondialisé et internationalisé. Avec cette internationalisation des formations, un deuxième axe est l’internationalisation du campus. Déjà très avancé avec les étudiants internationaux, l’Ecole veut l’accroitre en développant des formations spécialisées de haut niveau à destination d’un public international. Organisées sous forme de masters internationaux et appuyées sur les domaines d’excellence de l’école elles assureront une continuité entre le diplôme d’ingénieur et les formations de doctorat. Le développement et la mise en œuvre de la politique internationale sont assurés par un service dédié qui a en charge la réflexion, les propositions et la définition de la stratégie internationale ainsi que la mise en œuvre des mobilités entrantes et sortantes. Le responsable du service est le coordinateur institutionnel ERASMUS. Dans son action ce service s’appuie fortement sur les étudiants membres du réseau ESN ainsi que sur l’Association des Internationaux des Mines d’Alès qui œuvre à une bonne intégration des internationaux accueillis. La promotion et la communication sont assurées en interne via un intranet spécifique. Des documents en anglais ont été élaborés pour présenter et promouvoir l’action internationale auprès de nos partenaires ou lors de salons internationaux.

 

 

  • Qualités des activités de mobilités académiques :
Les mobilités académiques sortantes et entrantes sont gérées par un service dédié, le Service Pédagogie Internationale. Le responsable de ce service est le coordinateur ERASMUS. Son adjointe, est le contact ERASMUS chargée de la gestion administrative et financière ainsi que de la communication vers les étudiants. Le rattachement du département langues à ce service permet une offre linguistique à l'accueil et au départ.
L’Ecole a achevé dans sa formation d'ingénieurs le passage de la totalité de son cursus aux crédits ECTS facilitant ainsi les transferts avec les universités partenaires.
Tous les étudiants en mobilité sortante reçoivent une information complète sur l’université d’accueil, les programmes, les cours, les obligations administratives (assurances, couverture sociales,..). Un Intranet International a été développé pour favoriser la diffusion de cette information. Un tuteur pédagogique est désigné au sein de l’Ecole qui suivra le déroulement de la scolarité. Il élabore le contrat d’études avec l’étudiant.
Partie intégrante du cursus, la mobilité fait l’objet, pour tout élève autorisé à partir, d’une reconnaissance pour l’obtention du diplôme.
Le service prépare l’accueil des mobilités entrantes. Il fournit les informations nécessaires sur l’Ecole, la ville, le contenu des cours, les formalités administratives nécessaires. Il aide les responsables de département à établir le contrat d’études. La présence d’une Maison des Elèves garantit un logement à chaque étudiant en mobilité. L’Association des Internationaux de l’Ecole, qui œuvre en lien étroit avec l’Ecole, facilite considérablement l’intégration administrative et culturelle des étudiants accueillis.
Signe d’une approche globale des mobilités, ce service a également en charge l’accueil des professeurs étrangers invités. Il leur fournit toute l'assistance nécessaire.
Ce dispositif complexe mais nécessaire assure la qualité globale de l'ensemble des mobilités.
 
  • Qualités des stages professionnels des étudiants :
L’Ecole des Mines d'Alès fait obligation à tous ses élèves d’effectuer 2 stages et un Projet de Fin d’Etudes en entreprise. Un troisième stage non obligatoire est possible. Tous ces placements peuvent être effectués à l’étranger.
Destinés à faire acquérir aux élèves une forte expérience industrielle, ces séjours sont partie intégrale du cursus et leur évaluation est prise en compte pour l’obtention du diplôme d’ingénieur.
L’évaluation est menée de façon conjointe par l’entreprise (appréciation) et par un enseignant spécialiste du domaine du placement (rapport écrit).
Avant le départ, le sujet et l’entreprise d’accueil sont validés conjointement par le service des stages et par le responsable d’enseignement. Une convention tripartite élève, école, entreprise règle tous les détails du stage : durée, localisation, sujet, rémunération, couverture sociale,….
Lorsque le séjour est à l’étranger, la mobilité nécessite également l’accord du responsable du Service Pédagogie Internationale qui a en charge la politique de mobilité à l’étranger des élèves.
Des cours de langues spécifiques peuvent être organisés par le département des langues.
Durant le stage, le contact est permanent entre l’élève, le service des stages, le responsable enseignement et le responsable au sein de l’entreprise.
Actuellement 50% d’une promotion effectue un séjour en entreprise à l’étranger. 40% de ces mobilités ont eu lieu dans une entreprise située dans un pays européen.
L’Ecole a coordonné durant 4 ans un programme Leonardo de placements en entreprises pour le compte de 4 Ecoles des Mines. Un réseau de 70 entreprises situées dans une vingtaine de pays européens a ainsi été constitué.
L’Ecole en a acquis une expérience importante de la gestion des stages à l’étranger de nature à garantir un haut niveau de qualité de ces placements industriels.
L’objectif est de maintenir le même niveau de qualité et de maintenir voire augmenter le pourcentage de placements dans les pays européens.
 
BASTIDE Serge - Responsable du Service Pédagogie Internationale
Tél. :  +33 (0)4 66 78 51 60
mail : Serge.Bastide@mines-ales.fr