09
Sep

Culturelle Trinh Xuan Thuan


Le vendredi 09 septembre à 20H30 en Amphi Pasteur (entrée par la rue Jean Nicot), l'école des mines d'Alès vous invite à participer à une conférence-débat animée par le professeur  d'astronomie Trinh Xuan Thuan de l'université de Virginie à Charlottesville.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles + Retransmission en salle de restaurant de l’école

Réservation souhaitée par mail : elisabeth.sansot@mines-ales.fr

Informations complémentaires

Astrophysicien américain, professeur d'astronomie à l'université de Virginie à Charlottesville, Trinh Xuan Thuan est l’auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation sur l'Univers et les questions philosophiques qu'il pose, depuis
« La Mélodie secrète » en 1988 jusqu’à « Désir d’infini » en 2013, tous deux chez Fayard.
En 2011, son livre « Le Cosmos et le Lotus » chez Albin Michel, en partie autobiographique et questionnant les relations entre les concepts d’astrophysique et les principes du bouddhisme, a connu un grand succès.
Une odyssée scientifique et spirituelle
Que ce soit à l’échelle du cosmos avec le fameux « vide intersidéral » ou à celui de l’atome, l’existence et même l’omniprésence du vide est, pour l’esprit moderne, une évidence. On a du mal à s’imaginer que cette idée a pourtant mis des millénaires à s’imposer, philosophes et scientifiques, d’Aristote à Descartes, s’attachant à nier l’existence du vide. Et certes, puisque le vide n’est rien, comment pourrait-il exister ?
Le célèbre astrophysicien Trinh Xuan Thuan retrace pour nous, dans ce livre très pédagogique, l’extra-ordinaire odyssée du vide, depuis les origines jusqu’à la naissance de la science expérimentale moderne avec Pascal et Galilée, et de là vers la physique contemporaine : le vide est-il vraiment un néant et d’où viennent ces particules éphémères comme le boson de Higgs que les accélérateurs de particules parviennent à faire émerger ?
Cette « fécondité du vide », que l’on découvre aujourd’hui, rejoint en partie les intuitions des traditions taoïstes et bouddhistes.