L'entrepreneuriat (1999 ...)

En 1999, sous l'impulsion d'Henri Pugnère, l'Ecole des Mines d'Alès s'est engagée dans une profonde réforme pour que sa formation basée sur les sciences et les technologies soit aussi un révélateur du goût d'entreprendre.
Le défi est de créer, dans son système éducatif, un environnement entrepreneurial qui permette à ses élèves d'acquérir un caractère entrepreneur.

Cette nouvelle orientation avait été initiée par la création en 1984 du concept d'incubateur, mais aussi en 1996 par l'organisation d'un colloque international sur le thème "éducation, enseignement supérieur et création d'entreprise" qui a été le coup d'envoi de la démarche entrepreneuriale de l'éducation en France.

D'autre part, depuis 1996, l'EMA avait entrepris un grand nombre d'actions pour changer la culture de l'établissement : responsabilisation des élèves, introduction de la philosophie dans le cursus de l'ingénieur, recrutement de sportifs de haut niveau.

En 1998, en collaboration avec HEC - Entrepreneurs, elle a accéléré sa démarche et s'est engagée dans une grande réforme culturelle et pédagogique afin de devenir un vecteur de développement économique par la création d'activités, grâce à la technologie et à l'esprit entrepreneurial.

Le 1er juin 1999, en présence de Christian Pierret, Secrétaire d'Etat à l'Industrie, cette démarche était lancée.

L'action de l'EMA se décline en trois axes :

  • La culture de l'entrepreneuriat
  • L'incubateur technologique
  • Le partenariat avec les technopoles

Ecole pilote du secrétariat d'Etat à l'Industrie dans le domaine de l'entrepreneuriat, l'EMA a vocation à servir de référence aux établissements d'enseignement supérieur qui souhaiteraient évoluer dans cette voie.